Les secrets du thé maté

Thé maté

Considérées comme un don des Dieux, les Indiens guaranis du Paraguay étaient les premiers à utiliser les feuilles de maté. Au XVIe siècle, cette plante a été importée en Europe par les conquistadores espagnols. Plusieurs bienfaits sont associés à la consommation de la yerba maté. Par ailleurs, elle peut être utilisée en infusion, en thé ou en tisane. Quelles sont les particularités du thé maté ?

L’origine du maté

Issues de la forêt tropicale en Amérique du Sud, les feuilles de maté sont infusées pour obtenir une boisson qui apporte la bonne humeur. Elle permet également de lutter contre la fatigue. Importée par les conquérants espagnols au XVIe siècle, elle incita les missionnaires jésuites à en planter au Paraguay. Outre son appellation initiale, elle est aussi connue sous les noms de « thé des Jésuites », « thé du Brésil » ou « thé de Saint-Barthélemy ».

De son nom scientifique ilex paraguariensis, le maté appartiens à la famille des aquifoliacées. Son arbre peut atteindre 15 mètres de hauteur. Il possède des baies de couleur rouge et des fleurs blanches. Néanmoins, seules ses feuilles constituent la partie comestible de la plante. De formes ovales, elles sont séchées pour être infusées.

Plusieurs pays de l’Amérique latine la considèrent comme boisson nationale. En effet, elle séduit de nombreuses personnes avec son goût subtil et ses multiples vertus. Par ailleurs, la plante est utilisée en médecine, les pharmacopées européennes reconnaissent aussi ses bienfaits. Ainsi, elle est disponible sous forme de gélules et de cataplasmes.

Le maté pousse de manière sauvage, il peut aussi être cultivé dans des espaces réservés à cet effet. Il est cultivé au Brésil, au Paraguay, en Uruguay et en Inde. Dans ces pays, la boisson remplace le café ou le thé. En espagnol, le mot « maté » signifie « gourde », il fait référence au récipient qui contient le breuvage. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site labombilla.fr.

Le maté et la phytothérapie

Outre les infusions, les feuilles de maté sont aussi utilisées en phytothérapie. Qu’est-ce que le maté ? De quoi est-il composé ? Dans cette optique, ces feuilles contiennent de la caféine, 1 % environ. En l’occurrence, elles possèdent une quantité moindre que celle contenue dans le café, mais plus que celle contenue dans le thé.

Elles sont également riches en vitamine B3 (15 %) et B2 (6 %). Elles sont aussi composées de 15 % de fer, 8 % de zinc, 4 % de magnésium et 19 % de potassium. Ces taux varient en fonction de la quantité d’herbe à infuser. Par ailleurs, une faible teneur en fluorure est contenue dans ces feuilles. La boisson maté est idéale pour les personnes qui sont sensibles à ce taux.

Des études ont aussi révélé que cette plante est riche en antioxydant. Entre autres, elle possède une quantité élevée en acide chlorogénique. Une substance naturelle qui ralentit l’oxydation de certains composants organiques. Elle est utilisée pour traiter certaines maladies. De plus, l’infusion à base de feuilles de maté est une boisson énergisante naturelle.

Le maté possède quelques caractéristiques similaires au thé. À l’instar de ce breuvage, il contient aussi des polyphénols. La matéine contenu dans cette plante constitue un coupe-faim qui permet de lutter contre l’obésité. En effet, il provoque une sensation de satiété. Il peut être consommé quotidiennement à condition de respecter la posologie adéquate.

Les bienfaits de la consommation du maté

Apprécié par de nombreux pays en Amérique du Sud ainsi qu’au Liban, la consommation de l’infusion maté procure de nombreux bienfaits. En d’autres termes, cette plante possède plusieurs propriétés médicinales. Elle stimule principalement l’activité cérébrale, car elle est riche en caféine. Dans cette optique, elle peut être ingérée en grande quantité sans provoquer une addiction.

Elle est également utilisée pour traiter les migraines, les maux de tête, les dépressions nerveuses ainsi que certaines douleurs rhumatismales. La boisson argentine est également un excellent laxatif, elle stimule aussi la sécrétion de l’urine. Par ailleurs, elle possède des propriétés qui améliorent la digestion. Certains de ses composants permettent de lutter contre des maladies du foie.

Le maté est un excellent allié pour traiter l’arthrite. Ses propriétés antioxydantes favorisent la lutte contre la vieillesse. En outre, cette infusion argentine est thermogénique. En d’autres termes, elle permet de brûler les graisses et contribue à la production du bon cholestérol. La présence de la caféine procure une sensation de coupe-faim. En somme, le maté est idéal pour les personnes qui souhaiteraient perdre du poids.

Les sportifs peuvent aussi boire cette infusion, car elle possède des propriétés énergisantes. Les effets stimulants contenus dans les feuilles de maté permettent d’améliorer la condition physique. Ils luttent contre la fatigue et procurent une sensation de bien-être. En outre, les antioxydants contenus dans la boisson permettent de limiter les crampes.

La préparation de la boisson

Les Indiens guaranis buvaient l’infusion argentine, car elle procure des effets stimulants à l’organisme. Ce régulateur de l’appétit permet aussi d’éliminer les toxines du corps. Tout savoir sur le maté et sa préparation.

Le breuvage contient essentiellement des feuilles de maté. Son goût diffère des autres préparations comme le thé. En effet, la technique de séchage de ses feuilles lui donne une saveur grillée, qui lui est propre. Elle est additionnée d’un arôme sucré et terreux avec une touche d’amertume singulière. Dans cette optique, les feuilles récoltées sont chauffées au-dessus d’un feu de bois. Elles seront également séchées à l’air libre 8 à 24 heures.

Cette procédure est différente de celle appliquée sur les feuilles de thé. Ces dernières sont flétries avant d’être séchées à basse température. En outre, les feuilles de maté peuvent être placées dans une chambre de vieillissement en ciment ou en cèdre. Ce processus permet de développer le goût du mate, elle dure entre 2 à 12 mois. À la fin de cette transformation, elles seront moulues ou brisées.

Pour préparer un thé maté, 4 à 5 grammes de feuilles seront idéaux pour 1 litre d’eau. En effet, la consommation quotidienne de cette boisson ne doit pas excéder les 5 tasses, à cause de son taux de caféine. Ainsi, elles seront infusées dans une eau à 95 °C pendant 3 à 5 minutes. Ce laps de temps permettra aux feuilles de décupler leur saveur sans donner un goût désagréable.

Les précautions à prendre

Connu comme le breuvage de l’amitié, le maté boisson peut être savouré dans une calebasse. Une paille métallique dotée d’un filtre, appelée bombilla, permet de savourer l’infusion sans avoir les feuilles en bouche. Elle peut être dégustée chaud ou froide, avec du lait et du miel ou du jus de citron. Néanmoins, quelques précautions sont à prendre.

L’infusion maté est déconseillée aux personnes enceintes et celles qui présentent des complications cardiaques, des problèmes d’insomnies ou des problèmes rénaux. En effet, ses pouvoirs stimulants peuvent augmenter le stress ou engendrer des troubles du sommeil. Cette boisson laxative peut également provoquer la diarrhée chez certains individus.

En outre, la consommation de l’infusion ne doit pas être combinée à la prise d’antibiotique, d’alcool ou de pilules contraceptives. L’avis d’un médecin est également requis pour les personnes qui suivent un traitement hormonal.


Offrir des sachets de thés personnalisés
Comment reconnaître un thé sain ?