Finalement c’est quoi le Rooibos ?

Chaque année, de nombreux pays dans les 5 continents importent des tonnes de thé de rooibos d’Afrique du Sud. Dans le langage scientifique, la plante s’appelle Aspalathus Linearis. Voyons en quelques mots la définition du rooibos.

Le rooibos, historique et description

Le rooibos était une plante sauvage cueillie par les populations des montagnes au nord de la ville de Cap. En 1930, la culture de cette plante a été lancée dans les montagnes de Cederberg en Afrique du Sud. Selon la taxinomie, l’arbuste appartient à la famille des fabacées, une plante herbacée.

Le rooibos contient très peu de tanins par rapport à d’autres thés consommés sur la planète. Les tanins constituent les substances naturelles qui donnent le goût astringent des thés commercialisés sur le marché. En Afrique du Sud, les populations indigènes employaient la plante pour guérir certaines maladies. En 1970, Annetjie Theron a publié un livre qui raconte les vertus du rooibos. On peut traiter les allergies cutanées avec l’infusion de la plante. Pour soulager les troubles digestifs des bébés, les médecins sud-africains prescrivent une infusion de rooibos.

Pourquoi consommer le rooibos ?

De nombreux éléments minéraux essentiels se trouvent dans le rooibos. Le calcium, le potassium, le fer, le zinc et le cuivre figurent dans la liste des sels minéraux qui le composent. Pour lutter contre la fatigue, vous pouvez consommer le thé de rooibos. Contrairement à d’autres thés, le thé rouge ne contient pas de stimulants, tels que la théine ou la caféine.

Selon des recherches plus poussées, le rooibos renferme des molécules antioxydantes et anti-inflammatoires. La lutéoline, l’aspalathine et la nothofagine figurent dans la liste des polyphénols retrouvés dans la plante. La présence des antioxydants dans le rooibos lui confère une propriété anti vieillissante. Des effets cardio protecteurs de la plante contre l’ischémie ont été mis en évidence en laboratoire. L’infusion du rooibos permet aussi de lutter contre le vieillissement de la peau, les allergies cutanées, les coliques, les troubles de sommeil… Une étude confirmait que la fermentation du thé vert avec le rooibos réduit les cellules cancérigènes.

Comment préparer un thé de rooibos ?

La préparation du thé rouge est semblable à celle des autres thés. Une infusion de 4 à 5 minutes suffit pour obtenir un goût moelleux. Vous pouvez la consommer à chaud ou à froid. Le thé glacé de rooibos est rafraîchissant. Une large gamme de produits dérivés existent sur le marché. Certaines saveurs épicées semblent un peu piquantes, d’autres produits sont aromatisés… Le thé naturel de rooibos à goût boisé est succulent.

Jusqu’à présent, aucun effet indésirable n’a été constaté suite à la consommation du thé de rooibos. La prise quotidienne de 6 tasses de thé pendant 6 semaines diminue le taux des marqueurs de stress dans le sang.

Comment reconnaître un thé sain ?
Comment préparer un délicieux thé glacé ?