Comment déguster la tisane ?

Comme un bon vin, du chocolat ou du café, une tisane est le produit de son environnement, à base de plantes cultivées puis transformées. Ces variables rendent chaque arôme unique et lui donnent corps, caractère, saveur (en plus des vertus pour la santé). Ce guide est conçu pour vous aider à étudier le goût et l’arôme de vos tisanes. Ainsi, vous pourrez déguster des nouvelles tisanes au fur et à mesure que vous les découvrez et en reconnaître les différences.

Première impression : celle qui compte le plus

En tant que dégustateur, la première chose que vous faites est d’inspecter la plante utilisée pour la tisane quand elle est encore sèche. L’art de la tisane consiste à observer plusieurs choses à commencer par l’aspect des feuilles (petites, grandes, minces…). Ensuite, il y a la couleur : lorsqu’il y en a plusieurs, cela signifie que c’est un mélange de plusieurs variétés. Concernant la texture, la plante peut être friable, finement broyée ou encore gluante.

Avec certaines tisanes, vous verrez que les extraits craquent entre vos doigts, cela signifie qu’elles n’ont pas absorbé l’humidité de l’air ambiant.

Reconnaître l’arôme dans une tisane par son odeur

Parce que nous goûtons principalement à travers notre odorat, il est important de considérer profondément l’arôme. Sur ce point, il existe deux techniques de l’art de la tisane. La première consiste à faire des inhalations profondes : tenez l’infusion le plus près possible de votre nez et prenez une profonde respiration. L’autre méthode est de prendre des  inhalations rapides et peu profondes par le nez, un peu comme un chien haletant. Utilisez votre perception gustative pour vous aider à considérer certains des arômes.

L’art et la manière de goûter la tisane

Le moment clé dans l’art de la tisane est celui où vous allez réellement y goûter. Ramassez une partie de la boisson avec votre cuillère, puis inspirez profondément, comme si vous étiez sur le point de donner un baiser à quelqu’un. Ensuite, injectez le liquide dans votre bouche depuis la surface de la cuillère. Plus le « slurp » est fort, mieux c’est. Vous faites cela pour mélanger l’oxygène avec la liqueur car cela aide à donner vie aux saveurs.

Maintenant, vous devez expirer par le nez (tout en gardant la bouche fermée) – cela s’appelle la perception de rétro-olfaction. Avalez ensuite la liqueur.

Portez une attention particulière à toutes les sensations créées sur la langue, par exemple la douceur. Et rappelez-vous que l’amertume est présente dans la majorité des tisanes en raison des différents degrés de tanins.

Désormais, vous avez toutes les cartes en mains pour déguster votre tisane à la manière des pros. Avec un peu d’exercice, vous reconnaîtrez de plus en plus facilement les diverses variétés qui existent.

Comment faire une infusion de CBD ?
Sommeil, digestion, bien-être, détox : la tisane, cette boisson aux 1000 vertus